Les AOP dopent les bulles.

Les vins effervescents en AOP ne cessent de progresser, bénéficiant en France d’une croissance et d’une valorisation encore meilleure que le champagne. La tendance générale est aux bulles.



L’étude Vinexpo/IWSR démontre qu’au niveau mondial, la consommation des vins effervescents augmente toujours plus rapidement que celle des vins tranquilles, de plus de 8+ en volume entre 2005 et 2009 pour peser, en 2010, 7,4% de la consommation mondiale . Les prévisions indiquent qu’ils devraient croître encore de 5,61% entre 2010 et 2014 (contre à peine 3% pour les vins tranquilles) pour atteindre 207 M de caisses de 9l. (178 M en 2005).

C’est aussi une catégorie bien valorisée qui a progressé de 14,60% entre 2005 et 2009, de près de 10% prévus entre 2010 et 2014. Parmi les principaux pays consommateurs, l’Allemagne, la Russie et l’Ukraine, les Etats-Unis, l’Italie, l’Espagne et le Royaume-Uni mais les bulles sont aussi en forte croissance dans les pays asiatiques. La France, deuxième consommateur mondial d’effervescents (derrière l’Allemagne) suit la même tendance avec des vins en progression de près de 5% entre 2005 et 2009 pour franchir la barre des 32 M de caisses en 2010...

Lire la suite dans la RVI 3886 - Mars 2011.

Abonnez-vous à la RVI.

 

Couverture du mois

Le chiffre de la semaine

2,4Mds


de bouteilles de vins et spiritueux français ont été vendues dans le monde en 2013.


Retrouvez régulièrement l’émission In Vino sur BFM diffusée le samedi à 10h, le dimanche à 16h et podcastable sur www.bfmbusiness.com (96.4 FM à Paris, les autres fréquences sont à consulter sur le site).